Frédéric Alarie & Sylvain Provost

Affinités

Humaine ou musicale, elle nous réfère à une relation dans laquelle se reconnaissent des « âmes sœurs »(soul mates).

Les affinités en musique,  « sound mates » (âmes soeurs d'écoute)   

Démarche artistique


Du dialogue musical à la conception rythmique, mon inspiration se trouve dans les "cercles de vies" transitoire du design sonore et l'admiration  du travail des plus grands instrumentistes  dans une exploration singulière de couleurs Impressioniste. 


Je jumèle des sons de basses(Lafaro,Octobasse) que je traite par "Modular syth" en direct et les présente en doublé avec ma contrebasse. Vous aurez compris que j’expérimente  instruments à cordes y cherchant la douceur, le pointillé du jeu et les finesses successives de sons. J’aime déconstruire les échafaudages convenus du jazz pour en ériger de nouveau. On qualifie mon jeu de sensible et des plus audacieux.

 

J’aime explorer les frontières entre le jazz et la musique contemporaine. J’y crée des dialogues improbables de voix instrumentales aux registres étendus des basses.


L’utilisation des technologies permet une exploration d’idées musicales comme extension de mon instrument donnant naissance à des compositions et des arrangements singuliers. Cet outil est l’une des avenues de mon processus de création.


 Je recherche constamment à approfondir et enrichir mon jeu et mes compositions. Je m’intéresse particulièrement à évoquer l’âme, la voix que porte chaque instrument, marqué du sceau de son époque, de sa facture et de sa conception.


Projet duo

AFFINITÉS.  Humaine ou musicale, elle nous réfère à une relation dans laquelle se reconnaissent des « âmes sœurs »

Les affinités en musique,  « sound mates » (âmes soeurs d'écoute)  m’interpellent dans ma démarche de compositeur et de contrebassiste.  


Ces relations complices sont des éléments sensibles dans ma vie comme dans ma musique. C’est dans cet esprit que j’aborde depuis plusieurs mois l’exploration musicale et la création en tandem avec le guitariste Sylvain Provost, d’un nouveau répertoire de jazz contemporain.

 

Au cours des vingt-cinq dernières années, le guitariste Sylvain Provost et moi avons travaillé au cœur de plusieurs projets jazzistiques (Yannick Rieu, Jean Vanasse, Karine Young) et au sein de mon trio pour l’album Life paru en 2015. 


Tous deux, nous avons privilégié l’instrument à cordes et eu recours à un luthier québécois pour fabriquer nos instruments. Mario Lamarre pour ma contrebasse et Mario Beauregard pour la guitare de Sylvain. 


Ces luthiers ont remarquablement compris notre amour du son naturel et saisi notre voie musicale pour imaginer pour nous, sur mesure, des instruments acoustiques modernes, porteurs de notre chant personnel que nous unissons dans un projet  musicale.

La composition de ce répertoire est ainsi guidée par les riches sonorités acoustiques de nos instruments et la recherche d’affinités sonores innovantes. 


Cette expérience musicale est soutenue par l’alternance entre les langages mélodiques impressionnistes rappelant Ravel et Debussy et l’approche spatiale et aléatoire initiée par Stockhausen. De plus, avec cette méthode, nous revisitons des pièces des répertoires de Bill Evans, Scott Lafaro et John Abercrombie. Les nouvelles technologies, vous vous en doutez, seront mises à contribution pour servir d’échos improvisés à nos chants sonores.



Scénographie

Informations complémentaires

Entre ces riches climats acoustiques associant la contrebasse, la guitare et le design sonore, nous planterons une scénographie apparentée au théâtre d’ombres pour accompagner le spectateur vers une expérience sensible pluridisciplinaire. Alternances entre la pureté du son et les vibrations technologiques (mais toujours à partir de sons acoustiques), les jeux d’ombre et de lumières, créeront des états de sérénité sonore et visuelle qui « textureront » l’espace et le temps.

image16